Home Affichage

Les solutions daffichage stéréoscopique

Envoyer Imprimer PDF

Il existe aujourd'hui de nombreuses solutions d'affichage stéréoscopique, le choix de l'une d'entre elles peut être dicté par plusieurs critères comme son usage (films, jeux vidéo, télévision), son coût, l'espace dont on dispose ou d'autres critères plus techniques.

Parmi ceux-ci on peut notamment citer la sensibilité aux images fantômes, la qualité de l'image (résolution, contraste, luminosité, profondeur des noirs), la technique utilisée (alternance de trames, polarisation), la qualité de l'immersion ou la sensibilité à certains défauts inhérents à la stéréoscopie, comme le conflit de vergence-accommodation qui est moins sensible à mesure que la distance de vision augmente.

Les différentes solutions seront énumérées ci-après en détaillant leurs caractéristiques ainsi que leurs avantages et inconvénients respectifs.

Sommaire

1. Critères de choix
1.1. Usage
1.2. Coût
1.3. Espace
1.4. Critères techniques
2. Techniques d'affichage
2.1. Alternance de trames
2.2. Polarisation
2.3. Double affichage
3. Solutions
3.1. Moniteurs
3.2. Téléviseurs
3.3. Projecteurs
3.4. Casques virtuels

Critères de choix

Usage

Photographies

Films

Jeux vidéo

Télévision

Coût

Les écrans

Les lunettes

Espace

online poker game online casino poker gameonline casino best funonline casino slots poker http://www.goldbyte.org

Critères techniques

Les images fantômes

La qualité de l'image

(résolution, contraste, luminosité, profondeur des noirs)

Les techniques utilisées

(alternance de trames, polarisation)

L'immersion

On considère généralement que l'effet stéréoscopique est d'autant plus grand que l'affichage occupe une grande partie du champ visuel de l'observateur. C'est notamment le cas lorsqu'on utilise un système de projection dont l'image est affichée sur un grand écran, comme c'est la cas dans une salle de cinéma et encore plus dans certaines salles spéées comme les salles IMAX qu'on peut expérimenter au Futuroscope de Poitiers par exemple. Une des attractions qui a malheureusement disparu permettait par exemple de visionner des films stéréroscopiques sur un écran à 180° d'une taille de ...x...m. Immersion garantie !

Le champ visuel chez l'être humain est d'environ ... Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_visuel

D'autres systèmes moins couteux et présentant une forte immersion sont également disponibles mais ils sont souvent hors de portée du grand public en raison de leur coût élevé. Parmi ceux-ci on peut notamment citer le célèbre système CAVE permettant de projeter ... images sur les murs d'une pièce carrée au milieu de laquelle se positionne l'observateur. Des systèmes encore plus aboutis comme le Varrier ou le Dynallax sont également disponibles et permettent notamment d'expérimenter la stéréoscopie sans lunettes grâce à des systèmes autostéréoscopiques.

Plus accessibles, les minis domes tels que le ... offrent également une excellente immersion mais son difficilement intégrables dans un salon et restent tout de même assez onéreux. A réserver aux fanas de stéréoscopie.

Les technologies Surround restent les plus accessibles au grand public et sont d'ailleurs supportées sur PC grâce via le système 3D Vision de NVIDIA.

Le niveau d'immersion peut donc être classifié suivant l'ordre suivant, de l'immersion la plus faible à l'immersion la plus importante :
- moniteur ;
- téléviseur ;
- projecteur.

Le cas des casques virtuels est un peu à part, notamment parce que leur faculté d'isolation par rapport au monde réel est totale et procure donc une immersion très importante, mais aussi parce que cette immersion est également assez largement contrebalancée par l'angle de vision souvent limité qu'ils procurent.

Malheureusement la plupart des casques virtuels accessibles au grand public souffrent d'angles de vision assez peu importants - généralement autour de 30-35° - ce qui équivaut à regarder un téléviseur d'une diagonale de ... cm à ... m de distance.

Il existe des casques virtuels possédant des angles de vision beaucoup plus élevés (jusqu'à ...°), mais ceux-ci sont innacessibles au grand public en raison de leur coût très élevé (qui dépasse généralement les ... €) et réserve leur utilisation à des domaines très spécifiques (recherche en réalité virtuelle, simulations dans le domaine militaire).

La sensibilité aux défauts

inhérents à la stéréoscopie, comme le conflit de vergence-accommodation qui est moins sensible à mesure que la distance de vision augmente.

Techniques d'affichage

Alternance de trames

Polarisation

Double affichage

Solutions

Moniteurs

Téléviseurs

Projecteurs

Projection pour lunettes à obturation LC

Matériel :

nécessite projecteur DLP à 120 Hz

ne fonctionne pas avec les autres types de projection (LCD, Tri-LCD, LCoS)

Fonctionne aussi avec

Résumé :

Avantages :
- ghosting très faible (quasi inexistant)
- coût faible pour peu de spectateurs

Inconvénients :
- lunettes chères

Projection pour lunettes polarisées

Avantages :
- ghosting faible (similaire aux TVs Plasma à priori)

Inconvénients :

Projection pour lunettes Dolby 3D

Avantages :
- ghosting faible à priori (meilleur que projection LCD polarisée)

Inconvénients :
- ne fonctionne que pour la vidéo pour l'instant (pas dans les applications ni les jeux vidéo) car nécessite correction de couleur

http://forum.iz3d.com/viewtopic.php?p=21206

Casques virtuels

Mise à jour le Samedi, 20 Septembre 2014 21:09